En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal

ALISS - Alimentation et Sciences Sociales

Alimentation et Sciences Sociales

Comportements Alimentaires et Stratégies des Entreprises (CALISE)

Responsable d'équipe: Olivier Allais

L'équipe CALISE développe une analyse économique des comportements de consommation et des stratégies d'entreprises dans une perspective d'évaluation des politiques publiques et des politiques de la concurrence.

  • L'analyse économique des comportements de consommation vise
    • d'une part à enrichir les modélisations des préférences des consommateurs par l'intégration des dimensions santé et/ou environnement;
    • et d'autre part, à améliorer la caractérisation phénotypique des comportements alimentaires.

Les outils mobilisés sont la micro-économétrie et l'économie expérimentale.

Les quatre objectifs sont : de mieux rendre compte de la distribution des dispositions à payer des consommateurs pour une alimentation durable (santé et environnement); de mieux identifier l'hétérogénéité des réactions des consommateurs aux politiques publiques; de mieux évaluer les coûts en bien-être à l'adoption de régimes alimentaires durables en intégrant des considérations d'équité; de produire des analyses coût-efficacité et/ou coût-bénéfice des politiques publiques.

  

  • L'analyse économique des stratégies d'entreprises vise
    • d'une part, à enrichir la modélisation des filières en intégrant le rapport de forces entre distributeurs et industriels de l'agro-alimentaire;
    • et d'autre part à intégrer les problématiques de développement durable (santé et environnement) à travers l'offre de produits des entreprises (mix marketing, caractéristique des produits, et innovation) en anticipant les réactions des consommateurs.

Les outils mobilisés sont l'économie industrielle, l'économétrie et l'économie expérimentale.

Les quatre objectifs sont : d'évaluer la régulation du comportement des entreprises par la normalisation des produits et des procédés de fabrication, et la responsabilisation des entreprises sur les questions sanitaires et environnementales; d'évaluer les impacts des politiques publiques de santé sur l'offre (prix et produits) des industriels de l'agroalimentaire; d'analyser l'impact des structures de filières et des stratégies de concurrence entre industriels et entre distributeurs sur les prix et l'offre des produits alimentaires; d'évaluer l'impact des mesures de régulation et des outils de politique de la concurrence sur les structures et les comportements des entreprises de la filière agroalimentaire.