En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

BIOGER

BIOlogie et GEstion des Risques en agriculture - Champignons Pathogènes des Plantes

Ce qu'est le réseau R-Syst?

Ce qu'est le réseau R-Syst?

R-syst est un réseau de systématique. L'ensemble de la biologie, est depuis 150 ans bâti sur les concepts de la biologie évolutive. La systématique a pour objet de dénombrer et classer les êtres vivants et ainsi de nommer la diversité. Les organismes sont décrits et de les regroupés en entités appelées taxons et ces taxons ont peu à peu été placés sur l'arbre phylogénétique du vivant (Tree of Life). Depuis plusieurs siècles, les taxonomistes ont construit cet édifice à partir de critères phénotypiques, principalement morphologiques. Les avancées technologiques et l'étude des génomes des organismes, ont permis une autre approche de la taxonomie. Ainsi la diversité moléculaire des génomes des organismes est un indicateur potentiel non seulement de leurs évolutions, mais également de leur classification taxonomique. Les progrès fulgurants de la biologie moléculaire et de la bioinformatique rendent cet outil de plus en plus accessible.

Une activité cruciale de la taxonomie actuelle est de concilier les périmètres des taxons construits sur une base morphologique, et une filiation construite selon un arbre phylogénétique. Cependant, le savoir faire pour nommer et classer les organismes vivants ne peut être que fractionné en un très grand nombre d'experts, car il existe plusieurs dizaines de millions d'espèces, et le défi de pouvoir rapidement nommer un organisme est immense.

A cette fin, plusieurs laboratoires de l'Institut National de Recherches Agronomique se sont réunis en un projet, appelé R-Syst (pour Réseau de Systématique), pour rendre accessible à l'ensemble de la communauté scientifique les informations collectées sur les aspects systématique, phénotypiques et génotypiques des organismes qu'ils étudient, et favoriser une mise ne relation de ces différents types d'information. Ces organismes appartiennent à une grande diversité de règnes, et comportent par exemple des bactéries phytophages, des micro-algues d'eau douce, des champignons, des plantes, et des invertébrés (insectes, nématodes)