En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

BIOGER

BIOlogie et GEstion des Risques en agriculture - Champignons Pathogènes des Plantes

Contrats et collaboration

Nos principales collaborations et partenariats sont résumées dans le graphe ci-après:

collaborations

Depuis 1999, nos travaux concernant la dissection biologique des phases-clés de la colonisation systémique " Micro-épidémiologie de la nécrose du collet des Crucifères (Leptosphaeria maculans) sur colza " , l'analyse des déterminants de la pathogenèse (" Recherche de fonctions impliquées dans la pathogénèse de Leptosphaeria maculans sur colza au cours des phases juvéniles et tardives de l'infection "), le développement de marqueurs (PCR et SCAR) des races de L. maculans et la caractérisation des gènes de résistance majeurs chez les cultivars de colza actuellement commercialisés reçoivent un soutien du CETIOM.

L'équipe a été financée par l'Union Européenne sur les programmes IMASCORE (FAIR3-CT961669, 1996-2000) et SECURE (QLRT-2001-1813, 2002-2006).

Une cartographie à grande échelle des races de L. maculans présentes sur le territoire français a été développée grâce à un soutien du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche " Résistance du colza au Phoma : nouvelles résistances et suivi dynamique des races " Contrat de Branche MAP (2000-2003). Ce programme de recherche regroupait le GEVES, le CETIOM, l'INRA-Rennes (GAP) et Versailles (SPE), ainsi que SERASEM et le GIE Procolza.

Le séquençage de la région génomique environnant le gène d'avirulence AvrLm1 a été effectué par le Genoscope. Il a été suivi par le séquençage intégral du génome du champignon.

L'équipe a été site d'accueil Marie Curie sur le programme " FunGenes " (" Comparative genome organisation in Leptosphaeria maculans and related filamentous fungi ").

Depuis 1996, l'équipe développe enfin une collaboration avec l'équipe BAP de Rennes pour la caractérisation génétique des résistances correspondant aux gènes AVR, puis pour leur marquage et positionnement sur la carte génétique disponible à Rennes.