En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo APT

Génie et Microbiologie des Procédés Alimentaires

Cartographier l’offre alimentaire de produits gras et salés d’un point de vue de leur composition, et de leur transformation

Le laboratoire GMPA ouvre un appel à candidatures pour un CDD de 8 mois (niveau Ingénieur ou Master), dont le sujet est de cartographier l’offre alimentaire de produits gras et salés d’un point de vue de leur composition, et de leur transformation.

Contexte général du projet

Les consommateurs et citoyens ont aujourd'hui pris conscience que leur alimentation est un facteur clé de leur bien-être, de leur santé et qu’elle impacte l’environnement et le futur de nos sociétés à travers des pratiques plus ou moins durables. Les produits industriels transformés sont pointés du doigt pour être pour partie responsables de syndromes métaboliques conduisant à des maladies telles que le diabète de type 2 (Modie et al., 2013). Des études récentes classes les aliments selon le niveau de transformation et tentent d'établir des profils de consommation et des liens avec la santé. Par exemple, Poti et al. 2015 ont montré que plus de 3/4 de l'énergie quotidienne ingérée par les consommateurs Américains provenait de produits moyennement à hautement transformés. Au Brésil, et en Asie des liens semblent exister par exemple, entre la consommation de ces produits transformés et l'obésité (Baket et Friel, 2014 - Canella et al., 2014).
Toutefois, la catégorisation des produits selon leur niveau de transformation reste empirique et il est clairement nécessaire aujourd'hui pour aider à la mise en place de recommandations pour la construction d'une offre alimentaire plus saine et répondant à des besoins physiologiques spécifiques, d'analyser l'offre existante de façon multidimensionnelle sous l'angle de différentes critères et notamment des critères nutritionnels et technologiques, et ceci en s'appuyant sur des méthodes de détermination d’indicateurs robustes.

Objectifs et démarche

Nous proposons de travailler sur la cartographie du marché de produits gras et salés. Le choix de ces produits sera réalisé avec des cliniciens avec qui le laboratoire collabore. Il s’agit de produits identifiés comme « à risque » pour les personnes surjettent à développer un diabète de type 2. L'objectif du projet est de déterminer les indicateurs "technologiques" et "nutritionnels" de ces produits. Pour cela, on s'appuiera d’une part sur la base de données Oqali (Observatoire de l'Alimentation) et d’autre part sur des indicateurs spécifiques tels que la densité calorique des produits, l’indicateur 5C ou l’indice de processing (méthode développée au laboratoire). Ce dernier sera déterminé à partir de l’analyse des itinéraires technologiques des différents ingrédients et sera pondéré par les quantités relatives de chacun d'eux dans les recettes des produits finis étudiés. La cartographie sera réalisée à partir de ces différents indicateurs sur la base d’une analyse statistique.

Candidat

Nous recherchons un.e candidat.e titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou de master dans le domaine des sciences alimentaires et des procédés de transformation. Une aptitude et un intérêt pour le travail en équipe et les sujets pluridisciplinaires sont vivement souhaitables. Une bonne connaissance d’excel et des méthodes statistiques sont nécessaires pour ce poste.

Salaire

2000 à 2300 euros bruts (en fonction de l’expérience)
Merci d’adresser votre candidature avant le 15/10/2017 à Isabelle Souchon et Anne Saint-Eve.

Publications

  • Poti, JM; Mendez, MA; Ng, SW; Popkin, BM, 2015, Is the degree of food processing and convenience linked with the nutritional quality of foods purchased by US households? Am. J. Clinical Nutrition, 101,6, 1251-1262.
  • Baker, P.; Friel, S., 2014 Processed foods and the nutrition transition: evidence from Asia, OBESITY REVIEWS, 15, 7, 564-577.
  • Moodie, R.; Stuckler, D.; Monteiro, C.; et al., 2013, Profits and pandemics: prevention of harmful effects of tobacco, alcohol, and ultra-processed food and drink industries, LANCET, 381, 9867, 670-679.

Fiche synthétique