En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

SAD-APT UMR INRA Agroparistech

Projet européen TASTE (Towards A Smart Rural Europe)

Depuis fin 2013, le projet européen TASTE (Towards ASmart Rural Europe) est coordonné par André Torre et Frédéric Wallet, et implique plusieurs autres membres de l’équipe Proximités (Romain Melot, Jean-Baptiste Traversac, Maryline Filippi, Camille Ollivier et Sabine Nguyen Ba).

TASTE (Towards A Smart Rural Europe)

site internet du projet : http://taste-smarteurope.eu/ (English)

Towards A Smart Rural Europe

Ce projet questionne les modes de développement des espaces ruraux et périurbains dans le cadre de l’Union Européenne, et tout particulièrement la mise en œuvre des politiques de Smart Development et de Smart Specialization. Il implique des équipes appartenant à 4 pays de l’UE (Autriche, Italie, France et Suède).

Le projet TASTE est un projet de recherche pluridisciplinaire, financé par la commission européenne et les organismes de financement des 4 pays participants dans le cadre du FP7 et de l’ERA-NET RURAGRI.

Plus d’informations sur :

Objectifs

Le projet TASTE a le double objectif de produire des connaissances utiles à l’élaboration de politiques de développement rural aux échelles locales, régionales, nationales et européennes ainsi que de mettre en exergue le rôle fondamental des zones rurales dans les dynamiques régionales européennes en relation avec les orientations du programme Horizon 2020 et les politiques de « Smart Development ».

Principaux défis à relever

1) Quel est l’avenir des zones rurales européennes compte tenu du rayonnement économique et de l’influence croissante des zones urbaines ? Y a-t-il d’autres perspectives envisageables que celles proposées dans la précédente politique européenne (stratégie de Lisbonne) ?

2) Existe-t-il des solutions de développement équilibrées, dites « Smart » ou « intelligentes », pour les zones rurales européennes ? Quels équilibres trouver entre les options de commerce, l'entreprise, le tourisme, l’environnement, la périurbanisation ou le développement agricole ?

3) Quelles solutions pour quelles zones ? Au regard de la grande diversité des zones rurales européennes, est-il pertinent d'axer plus spécifiquement nos analyses sur les traits distinctifs de zones particulières, conformément aux orientations des politiques de Smart Development ?

4) Ces nouveaux défis impactent-ils les modes et processus d’occupation des sols ? Compétition entre différentes occupations des sols ? Conflits et tensions ?

5) Quelle gouvernance territoriale proposer pour gérer cette complexité ? Les outils pour les acteurs locaux et les responsables politiques ?

Organisation générale du projet Taste

Organisation générale du projet Taste

 

WPO : Coordination et animation du projet

WP1 : Expansion européenne et diversité régionale

WP2 : Evaluation des utilisations du sol

WP3 : Agriculture et développement territorial

WP4 : Entreprise dans les zones rurales et péri-urbaines

WP5 : Partenariat et principes de co-construction

WP6 : Valorisation

Méthodologie scientifique

Une approche en 3 étapes :

1 – Cadre conceptuel et recherche de données. Utilisation des données EDORA :

- Construire une base de données sur les utilisations du sol dans les régions rurales et péri-urbaines de l’Europe.

- Récolter et fusionner les données économiques, techniques et sociales concernant les grandes régions, dont nos études de cas.

Deux typologies sont proposées : la première identifie les principaux facteurs du Smart Development dans des zones rurales de différents types en Europe (WP1) ; la seconde concerne la compétition des utilisations du sol dans les zones péri-urbaines et rurales (WP2).

2 – Les études de cas : analyse approfondie.

Une analyse approfondie sera conduite sur 15 études de cas, avec deux objectifs majeurs :

- collecter des informations sur les processus socio-économique et les stratégies des acteurs

- utiliser ces résultats en tant que modèles de transfert de connaissance et ateliers d’application de nos principes participatifs.

Ce travail sera réalisé sur deux domaines particuliers : l’analyse des modèles d’agriculture urbaine/péri-urbaine et l’impact sur le développement territorial (WP3) ; l’analyse des activités économiques et l’impact sur le développement territorial (WP4).

3 – Transfert de connaissance

Les principes de co-construction, les outils de gouvernance et les recommandations stratégiques sont au cœur des objectifs de transfert du projet TASTE (WP5). Ce travail se fonde sur une expérience de 15 années de recherche en partenariat conduites dans le cadre des programmes PSDR (www.psdr.fr). Les acteurs locaux des études de cas seront mobilisés dans le processus de co-construction.

Une stratégie de valorisation a été élaborée pour transférer les résultats du projet TASTE à la fois au niveau académique et par la production d’outils de gouvernance et de gestion de l’utilisation des terres ainsi qu’auprès des utilisateurs finaux sous la forme de guides de recommandations (WP6).

Résultats attendus

  • 1) Evaluations des relations entre les zones rurales et urbaines
  • 2) Schémas/Cartes d’occupation des sols et conflits d’utilisation du sol dans les zones rurales et périurbaines
  • 3) Identification des principales caractéristiques des zones étudiées au regard des principes de smart dévelopment
  • 4) Types de développement en fonction des spécificités locales. Qu’est-ce qui est « Smart » sur ces zones ?
  • 5) Outils de gouvernance pour les acteurs locaux
  • 6) Recommandations sur le développement futur des zones rurales

Plus d'informations sur le site du projet TASTE

http://taste-smarteurope.eu/