En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA AgroParisTech

Unité Agronomie - centre Versailles-Grignon

AGRONOMIE

MASC : Multi-attribute assessment of the Sustainability of Cropping systems

Frédérique Angevin, Jacques-Eric Bergez, Christian Bockstaller, Bruno Colomb, Damien Craheix, Thierry Doré, Laurence Guichard, Antoine Messéan, Raymond Reau, Walid Sadok

L’outil MASC (pour Multi-attribute Assessment of the Sustainability of Cropping systems) est un modèle permettant d’évaluer la contribution au développement durable d’un système de culture, en s’appuyant sur une évaluation des trois dimensions usuellement distinguées dans la durabilité (économique, sociale, et environnementale) à travers 39 critères. Pour évaluer un système de culture, il faut renseigner chacun des critères de base qui le caractérise de manière qualitative, à partir d'une échelle de jugement de 3 à 5 classes. MASC effectue ensuite une agrégation progressive des critères, selon un « arbre » qui, partant des 39 critères élémentaires, permet de remonter progressivement pour disposer in fine d’une évaluation globale de la contribution des systèmes de culture au développement durable. L’agrégation des critères se fait à l’aide de règles de décision de type « si -alors ».

Par rapport aux outils d’évaluation existant à l’échelle du système de culture, MASC présente plusieurs intérêts. Cet outil aide ses utilisateurs à porter un jugement sur le degré de satisfaction des objectifs de durabilité assignés aux systèmes de culture, dans les différents domaines économique, social, et agro-environnemental considérés. Il donne un contenu « technique » au développement durable grâce à des critères d’évaluation renseignés à partir d’une description fine des pratiques agricoles (planifiées ou déjà mises en œuvre). Ensuite, en permettant une certaine souplesse dans l’appréhension du développement durable par son utilisateur (pour tenir compte en particulier du poids d’enjeux locaux), il oblige ce dernier à préciser sa vision de la durabilité. D'un point de vue pratique, MASC est simple d’usage, et pédagogique, puisque l’ensemble du fonctionnement est transparent pour l’utilisateur. Ces caractéristiques en font un outil adapté pour les chercheurs, mais aussi pour les professionnels souhaitant évaluer de manière pluri-dimensionnelle les pistes de transformation de leurs pratiques.

La première version de MASC, élaborée dans le cadre du projet DISCOTECH1 soutenu par l’ANR2, a fait l’objet à partir de 2008 d’une diffusion limitée pendant deux années durant lesquelles elle a été mise à l’épreuve par divers groupes d’utilisateurs appartenant au monde de la recherche et du développement agricole. Suite à cette phase de test en situation réelle et grâce au soutien du GIS GC HP2E3, une deuxième version du modèle a été mise au point. Celle-ci a été élaborée en mobilisant conjointement les retours d’expérience des premiers utilisateurs, les résultats des outils d’analyse de sensibilité dernièrement développés pour ce type de modèle et les avis de plusieurs experts pour améliorer le mode d’évaluation des critères.

Le logiciel MASC a été bâti par un groupe de chercheurs et enseignants de quatre unités impliquant l’INRA et des établissements d'enseignement supérieur (AgroParisTech, INPL, INPT) : unités Agronomie et Eco-Innov de Grignon, UMR AGIR de Toulouse et LAE de Nancy-Colmar. Il a fait l’objet d’un dépôt à l’APP en janvier 2008 sous sa version 1.0 (propriété INRA/Agroparistech), renouvelé en octobre 2011 sous sa version actuelle 2.0 (N° IDDN.FR.001.040014.001.R.P.2008.000.30100, attribué le 05/10/2011), version qui est propriété des membres du GIS GC-HP2E.
L'utilisation de la version 2.0 se fait sous la licence CeCILL-C, le téléchargement valant acceptation de la licence. MASC ne peut être exploité commercialement sans avoir préalablement contacté et obtenu l’accord des propriétaires du logiciel DEXi4. La licence CeCILL-C vous permet d'utiliser MASC V2.0 sans limitation sous votre propre responsabilité, les concepteurs et les propriétaires de MASC V2.0 ne pouvant être tenus pour responsables des résultats obtenus. Il est précisé que les éventuelles réutilisations de MASC V2.0 dans des développements logiciels devront suivre les conditions énoncées dans la licence CeCILL-C

Accéder au site Internet dédié à la diffusion du package MASC 2.0

¹DISCOTECH : DISpositifs innovants pour la COnception et l'évaluation des systèmes TECHniques

²ANR : Agence Nationale de la Recherche

³GIS GC HP2E : Groupement d’Intérêt Scientifique Grande Culture à Hautes Performances Économiques et Environnementales

4marko.bohanec @ ijs.si

Voir aussi

Sadok W., Angevin F., Bergez J.-E., Bockstaller C., Colomb B., Guichard L., Reau R., Doré T. (2008) Ex ante assessment of the sustainability of alternative cropping systems: implications for using multi-criteria decision aid methods. A review, Agron. Sustain. Dev. 28, 163-174.

Sadok W., Angevin F., Bergez J.E., Bockstaller C., Colomb B., Guichard L., Reau R., Messéan A., Doré T. (2009) MASC: a qualitative multi attribute decision model for ex ante assessment of the sustainability of cropping systems. Agron. Sustain. Dev. 29, 447-461.

Actes du séminaire MASC : le modèle MASC et ses utilisations pour l’évaluation de la durabilité des Systèmes de culture, 9-10 mars 2010, Paris, 29p. (pdf).

Craheix D., Angevin F., Bergez J.E., Bockstaller C., Colomb B., Guichard L., Reau R., Doré T., 2011. MASC 2.0, un outil d’évaluation multicritère pour estimer la contribution des systèmes de culture au développement durable. Innovations Agronomiques, sous presse.