En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

ALISS - Alimentation et Sciences Sociales

Alimentation et Sciences Sociales

H2020 STOP

Science and Technology in childhood Obesity Policy - 2018-2022

Coordinateur INRA du projet: Olivier Allais (ALISS)

Lancement d'un projet de 10 millions d'euros pour lutter contre l'obésité infantile en Europe

Si la tendance actuelle d'obésité infantile n'est pas stoppée, plus d'un adulte sur trois sera obèse dans certains pays européens d'ici 2025.

Une collaboration de 31 organismes de recherche, organisations de défense et de promotion des droits et agences gouvernementales de 16 pays a lancé le 5 juin 2018 le plus grand projet de recherche européen sur la lutte contre l'obésité chez les enfants, dont le coût est de 9,95 millions d'euros.

Plus d'un enfant sur dix âgé de 5 à 19 ans est obèse dans toute l'Europe du Sud, dans certaines régions d'Europe centrale et orientale et au Royaume-Uni, avec plus d'un enfant sur trois dans des pays comme la Grèce, Malte et l'Italie. Le consortium cherchera à identifier et tester les meilleures approches pour prévenir et traiter l'obésité, en particulier chez les jeunes enfants (jusqu'à l'âge de 12 ans), au cours des quatre prochaines années (juin 2018-mai 2022).

Le projet STOP (Science and Technology in childhood Obesity Policy) examinera les opportunités potentielles d'interventions pour contribuer à réduire le lourd fardeau de l'obésité infantile en Europe. Cela comprend l'amélioration de notre compréhension de la façon dont l'environnement dans lequel nous vivons façonne les comportements des enfants et les choix des parents, dès la naissance. Le projet examinera les premiers signes de changements biologiques dus à ces comportements, aboutissant éventuellement à l'obésité, dans 17 cohortes d'enfants à travers l'Europe. Une étude expérimentale sera menée en Suède, en Espagne et en Roumanie pour tester si les technologies numériques peuvent aider les très jeunes enfants obèses et leurs familles à obtenir des améliorations durables du poids, en particulier pour les enfants issus d'un milieu socio-économique défavorisé. Le projet vise également à rendre l'industrie alimentaire et les autres acteurs commerciaux responsables de ce que les enfants consomment et à les inciter à produire des solutions innovantes pour améliorer la santé des enfants grâce à un concours qui résultera en l’attribution des fonds pour la mise sur le marché des innovations les plus prometteuses. Entre autres politiques, le projet évaluera la possibilité pour les gouvernements européens d'utiliser des leviers tels que les taxes, les étiquettes nutritionnelles et les restrictions de commercialisation sur les aliments et les boissons pour lutter contre l'obésité infantile.

Le projet STOP est coordonné par une équipe de l'Imperial College Business School. Les organisations partenaires du projet comprennent d'autres organismes de recherche, des agences gouvernementales, des organisations internationales (OMS, CIRC et OCDE), des organisations de la société civile concernées par les questions liées à la santé et à l’enfance, et des consortiums européens (EIT Health et EIT Food), promouvant l'innovation dans les secteurs de la santé et de l'alimentation. Les organisations partenaires sont basées dans 12 États membres de l'UE, la Suisse, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande.

« C'est un investissement important de la Communauté européenne pour trouver les approches les plus fructueuses et les plus efficaces pour réduire l'incidence de l'obésité chez les enfants tout en aidant les enfants déjà atteints à obtenir le meilleur soutien, a déclaré le coordinateur du projet, le professeur Franco Sassi, directeur du Centre pour l'économie de la santé et l'innovation politique* de l'Imperial College Business School.
Au Royaume-Uni, un enfant sur dix est obèse, l'un des taux d'obésité infantile les plus élevés en Europe. Si aucune mesure efficace n'est prise, cette vague d'obésité infantile conduira plus d'un adulte sur trois âgé de 20 ans et plus à être obèse au Royaume-Uni d'ici 2025. Des projets comme STOP peuvent prévenir cela en identifiant et en promouvant des solutions efficaces pour rendre les enfants plus résilients aux influences d'un environnement obésogène.

Les taux d'obésité chez les enfants ayant doublé au cours des 20 dernières années, rien n'est hors des considérations. Nous examinerons un large éventail de facteurs contribuant à l'obésité, des facteurs génétiques, biologiques et comportementaux, des influences sociales et culturelles jusqu'aux moteurs économiques et commerciaux de la hausse du taux d'obésité chez les enfants dans l’ensemble de la région. »

* Centre for Health Economics & Policy Innovation

La prévalence du surpoids et de l'obésité chez les enfants dans la région européenne
Enfants âgés de 5-19 ans

Région européenne de l'Organisation mondiale de la santé
Sources: Graphique de la World Obesity Federation utilisant le référentiel de données de l'Observatoire mondial de la santé de l'Organisation mondiale de la santé.

Pourcentage Enfants Obèses

Le projet STOP est financé par une subvention (n ° 774548) du programme de recherche Horizon 2020 de la Commission européenne sur la sécurité alimentaire durable. Les produits de la recherche sont sous la responsabilité des auteurs: la Commission européenne n'est pas responsable de l'usage qui pourrait en être fait.

Drapeau Européen

Notes :

  1. Le projet STOP est la deuxième initiative majeure financée par l'UE et lancée cette année dans le cadre du programme de recherche Horizon 2020 pour une sécurité alimentaire durable. Le projet CO-CREATE a été lancé en mai 2018 (voir www.co-create.eu).
  2. Le site Web à venir du projet STOP : http://www.stop-obesity-project.eu/
  3. Les organisations du consortium du projet STOP sont :

IMPERIAL COLLEGE LONDON

Royaume Uni

BARCELONA INSTITUTE FOR GLOBAL HEALTH FOUNDATION

Espagne

BARILLA CENTER FOR FOOD & NUTRITION FOUNDATION

Italie

CONSORCIO CENTRO DE INVESTIGACION BIOMEDICA EN RED M.P.

Espagne

DIREÇÃO-GERAL DA SAÚDE

Portugal

EAT FOUNDATION

Norvège

EIT FOOD

Belgique

EIT HEALTH

Royaume Uni

ETABLISSEMENT D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSULAIRE HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE PARIS

France

EUROPEAN PUBLIC HEALTH ALLIANCE

Belgique

HARVARD UNIVERSITY

Etats Unis

INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L’ENVIRONNEMENT

France

INSTITUTO DE SAUDE PUBLICA DA UNIVERSIDADE DO PORTO

Portugal

INSTITUTO DI STUDI PER L’INTEGRAZIONE DEI SISTEMI

Italie

INSTITUTO SUPERIORE DI SANITA

Italie

INTERNATIONAL AGENCY FOR RESEARCH ON CANCER

France

KAROLINSKA INSTITUTET

Suède

NACIONALNI INSTITUT ZA JAVNO ZDRAVJE

Slovénie

NATIONAL INSTITUTE FOR AGRICULTURAL RESEARCH

France

ORGANISATION FOR ECONOMIC COOPERATION AND DEVELOPMENT

France

SVEUČILIŠTE U ZAGREBU, KINEZIOLOŠKI FAKULTETT

Croatie

TERVEYDEN JA HYVINVOINNIN LAITOS

Finlande

TERVISE ARENGU INSTITUUT

Estonie

THE UNIVERSITY OF AUCKLAND

Nouvelle Zélande

UNIVERSITA DEGLI STUDI DI TORINO

Italie

UNIVERSITATEA DE MEDICINA SI FARMACIE VICTOR BABES TIMISOARA

Roumanie

UNIVERSITEIT HASSELT

Belgique

UNIVERSITY OF SOUTHERN CALIFORNIA

Etats Unis

UNIVERZA V LJUBLJANI

Slovénie

WORLD HEALTH ORGANIZATION

Suisse

WORLD OBESITY FEDERATION

Royaume Uni