En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech

Economie Publique

UMR Economie Publique

Dynamique des prix agricoles : entre court et long terme

Contexte et enjeux

Comprendre la dynamique des prix des matières premières agricoles est un enjeu important pour les producteurs des pays riches mais aussi pour la sécurité alimentaire des pays pauvres. Cette dynamique est souvent analysée sous deux angles différents : la volatilité de court terme et la tendance de long terme. Cette séparation crée des problèmes car les dynamiques de court terme peuvent être difficiles à bien expliquer si on ne prend pas en compte la tendance sous-jacente et la tendance est difficile à isoler lorsque la volatilité est élevée. Ces difficultés sont bien illustrées par le cas du modèle de stockage qui a vocation à expliquer la volatilité des prix mais présente des résultats empiriques mitigés lorsqu’il est estimé statistiquement sur des données de prix incluant potentiellement une tendance.

Résultats

Pour résoudre ce problème, la méthode proposée permet de capturer conjointement les dynamiques de court et long termes dans le cadre de l’estimation d’un modèle de stockage à anticipations rationnelles. Pour les auteurs, le modèle de stockage a vocation à expliquer la composante cyclique des prix des matières premières et que la composante non-cyclique (tendancielle) est capturée par un modèle déterministe ad hoc. Ils estiment conjointement les deux modèles par maximum de vraisemblance.
Les principaux résultats sont les suivants. (i) Les paramètres estimés par cette méthode sont plus cohérents avec le reste de la littérature que lorsqu’ils sont estimés en négligeant l’existence d’une tendance. (ii) Lorsqu’on retire la composante tendancielle des prix, le modèle de stockage estimé se montre beaucoup plus capable de reproduire les moments observés que si la tendance est incluse. (iii) Le modèle estimé fait correspondre les périodes de flambée des prix à des épisodes de déstockage en cohérence avec la théorie et l’observation que les pics de prix correspondent à des niveaux minimums de stocks.

Perspectives

Ces résultats viennent confirmer l’intérêt de la dynamique du stockage pour expliquer la volatilité des prix des matières premières. Cependant, une limite de ce travail, et de la littérature initiée par Deaton et Laroque (1992) dans laquelle il s’inscrit, est de ne considérer dans l’analyse des marchés de matières premières que les informations provenant des prix. Pour mieux comprendre l’origine de la volatilité des prix, il faut être capable de capturer les chocs qui la génèrent du côté de l’offre ou de la demande. Pour faire cela, il faut utiliser aussi les informations contenues dans les quantités dans l’estimation du modèle de stockage ce qui a fait l’objet d’un autre travail encore en cours (Gouel et Legrand ; 2016a). Plus généralement, ce travail pour réconcilier dynamiques de court et long termes dans le cadre du modèle de stockage est la première étape d’un projet visant à moderniser les méthodes d’estimation structurelle du modèle de stockage pour en faire un modèle aussi robuste empiriquement que possible.

 

Gouel, C. et Legrand, N. (2016), Estimating the Competitive Storage Model with Trending Commodity Prices, A paraître dans Journal of Applied Econometrics.
Gouel, C. et Legrand, N. (2016a). Bayesian Estimation of the Storage Model using Information on Quantities. Présenté à la conférence annuelle 2016 de l’association américaines d’économie agricole, Juillet 31--Août 2, 2016, Boston, Massachusetts.