En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

HDR Céline Pélosi

19 décembre à 10h - Amphi Versailles

HDR Céline Pélosi
Apport de l’agroécologie à l’écotoxicologie terrestre: vers une meilleure évaluation du risque environnemental lié à l'utilisation des pesticides

Le jury sera composé de :

-        Jérôme CORTET, Professeur, Université Paul-Valéry, UMR 5175 CEFE, Montpellier, rapporteur

-        Benoît FERRARI, Docteur, Centre Ecotox, EPFL, Lausanne, rapporteur

-        Nathalie FRASCARIA-LACOSTE, Professeur, AgroParisTech, UMR 8079 ESE, Orsay, rapportrice

-        Annette DE VAUFLEURY, Maître de conférence, Université de Franche-Comté, Besançon, examinatrice

-        Claire LE BAYON, Maître d'enseignement et de recherche, Université de Neuchâtel, Laboratoire d’Ecologie Fonctionnelle, Neuchâtel, examinatrice

-        Magali RAULT, Maître de Conférences, Université d'Avignon, IMBE, Avignon, examinatrice.

 

Résumé

L’écotoxicologie est une science multidisciplinaire définie comme l'étude du devenir et des effets des produits chimiques sur l’environnement et les organismes vivants, des molécules aux écosystèmes. Lorsqu’elle s’intéresse aux sols soumis aux activités agricoles, l’écotoxicologie partage avec l’agroécologie bien des enjeux scientifiques et sociétaux. Pourtant, l’intégration de ces deux disciplines n’en est qu’à ses balbutiements. Elle demandera aux écotoxicologues de s’éloigner de leurs approches « traditionnelles » pour aller vers plus de réalisme, et aux agroécologues de considérer les concepts et les outils en écotoxicologie pour une meilleure évaluation des systèmes de production agricoles.

Ce mémoire a pour fil directeur l’étude des impacts des activités agricoles sur la biodiversité du sol, avec un focus sur les annélides oligochètes et les pesticides. De l’écologie à l’agroécotoxicologie, mon cursus et mes expériences en recherche me permettent de développer une approche intégrative de l'écotoxicologie des sols d’agroécosystèmes. Mes travaux intègrent des aspects agronomiques, écologiques et écotoxicologiques et combinent des observations au champ, des expérimentations en laboratoire et de la modélisation.

La synthèse de mes travaux inclut une première partie sur mon parcours et les mobilités géographiques et thématiques qui ont façonnées la chercheuse que je suis et les recherches que je mène. Dans la deuxième partie, j’aborderai mes principales réalisations depuis mon recrutement en tant que chargée de recherche en écotoxicologie terrestre en 2011. Celles-ci concernent le développement d'outils et d’approches pour une meilleure évaluation du risque environnemental de l'utilisation des pesticides. Les résultats de mes recherches ont permis de quantifier les effets des pesticides sur des organismes terrestres (vers de terre et enchytréides) indicateurs des activités agricoles. Ils montrent également l’intérêt de tenir compte de la dynamique des interactions entre les organismes du sol et les pesticides, de leur application aux conséquences fonctionnelles sur les écosystèmes. Enfin, dans une troisième partie seront présentées mes perspectives pour les années à venir. Elles concernent l’évaluation du risque écotoxicologique dans les agroécosystèmes, en tenant compte des facteurs qui influencent la dynamique de ces interactions organismes/contaminants. L’objectif est de considérer la complexité des agroécosystèmes, avec un effort supplémentaire consacré à la prise en compte des processus à l'échelle du paysage. Je souhaite lier mes recherches en écotoxicologie à des problématiques qui intègrent les acteurs des territoires agricoles, afin d’aider l'écotoxicologie et l'agroécologie à communiquer pour progresser vers des systèmes agricoles plus durables.