En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

Collaborations

Le projet ECOSYS s'inscrit dans les priorités de l'INRA dans le domaine de l'agroécologie, partagées par AgroParisTech, en apportant des réponses spécifiques concernant les points suivants: interactions biotiques dans les agroécosystèmes, agroécologie du paysage (structure du paysage considérée comme un facteur de régulation des flux écologiques et biogéochimiques), multiévaluation des critères relatifs aux agro-écosystèmes et aux services écologiques, et gestion durable des cycles biogéochimiques.

ECOSYS evolue au sein d’un "écosystème de recherche" et d’un réseau de collaborations structurées par des projets de collaboration et des structures de partenariat, qui seront décrits dans la section suivante. La figure 10 fournit une carte de ces collaborations par rapport aux axes transversaux du projet ECOSYS. Certains laboratoires ou consortiums revêtent une importance particulière, comme dans le cas des collaborations structurelles au sein du LabEx BASC et de FIRE.

Nos partenariats, tant au niveau national qu’international, reposent sur de grands projets (ANR, Investissements pour le futur, Investissements pour l’avenir). Des exemples de ces projets incluent les projets BREEDWHEAT, RAPSODYN et LOGISTEC, contribuant à l’axe ECOSYS des services de production; les projets ECLAIRE, INGOS et CLAND, contribuant aux services de régulation du climat; et SOERE PRO1, contribuant aux services de recyclage. Le projet ANR ESCAPADE est un exemple de mobilisation de partenariats pour aborder les approches d'intégration et de gestion territoriale, en appliquant le concept de "cascade d'azote". En outre, ECOSYS coordonne les dispositifs et infrastructures d’observation à moyen et long terme (SOERE, ICOS).

collaborations

Au sein de l'INRA, ECOSYS collabore avec des unités complémentaires, telles que LISAH (pour les aspects liés à l'hydrologie de surface et la modélisation du paysage), SAS (pour les activités liées aux impacts environnementaux associés à la dynamique de l'azote et à la gestion du fumier), AgroImpact (pour l'évaluation environnementale et la modélisation de l'environnement biogéochimique), InfoSol (pour les bases de données sur les sols) et LBE (pour les processus de traitement des déchets).

Le projet ECOSYS s'inscrit dans les métaprogrammes de l'INRA, y compris EcoServ (pour tous les aspects des services écosystémiques), ACCAF (lié à l'axe "régulation du climat", pour les aspects adaptation et évolution des organismes nuisibles) et SMaCH (lié aux activités concernant la dynamique des pesticides épidémiologie des ravageurs aériens et ses conséquences sur la production végétale). Les membres d’ECOSYS jouent un rôle dans l’animation thématique dans différentes instances de l’INRA, notamment le réseau ECOTOX (ouvert à d’autres institutions) et le réseau thématique WATER. ECOSYS, avec sa composante sol (équipes Sol et Ecotox), est un élément important du réseau SOIL du département EA.

Le partenariat en aval avec la profession agricole est structuré sur la base des relations bilatérales existantes avec les instituts techniques (Terres Inovia, ARVALIS-Institut du végétal, ITB) et des extensions plus formelles au sein des unités technologiques conjointes - UMT (Alter'N et Magnum) et Réseaux de technologie - RMT (Fertilisation and Environment). Le partenariat en aval dans le domaine de l'environnement implique principalement des agences (ADEME et Fondation pour la recherche sur la biodiversité - FRB) et des chambres d'agriculture (Ile-de-France). Un partenariat industriel avec VEOLIA dans le domaine du recyclage et du traitement des déchets est historique, mais pas exclusif.

Positionnement au sein du département EA de l'INRA

Le projet ECOSYS contribue aux défis structurants (EnjS) du département EA à travers les actions suivantes:

  • EnjS1: Adaptation des cultures à de nouveaux contextes agricoles (concerne principalement l'équipe Eco & Phy et le thème structurant d'ECOSYS «Diversité» et «Biomasses»)
    • Considération du compartiment souterrain: quelle contribution le système racinaire apporte-t-il à l'adaptation des populations végétales (isolées ou associées) à un système agricole à faibles intrants?
    • Identification des caractéristiques et des populations végétales contribuant à la résistance, à la propagation et à la tolérance aux maladies aériennes et aux intrants azotés faibles ou alternatifs.
  • EnjS2: Intensification écologique (concerne principalement l'équipe Eco & Phy et le thème structurant ECOSYS «Diversité»):
    • Lien entre diversité fonctionnelle (auxiliaires, parasites, ingénieurs du sol) et fonctions agroécologiques
    • Transfert d'agents pathogènes dans des associations variétales: l'hétérogénéité architecturale et génétique des composants de l'association peut être un levier pour la lutte antiparasitaire
    • Développement de modèles couplés phytopathogènes
    • Identification des traits de la canopée qui régulent les nuisibles. Lien entre pratiques, modification du couvert végétal et épidémies.
    • Effet de l'état physiologique de l'organe sur les agents pathogènes et lien avec les pratiques et le couvert résultant
    • Lien entre la diversité fonctionnelle (auxiliaires, nuisibles, biodiversité du sol) et les fonctions agroécologiques.
  • EnjS3: Gestion, protection et restauration des environnements (concerne principalement les équipes Sols et Ecotox et le thème structurant ECOSYS «Contaminants»)
    • Liens entre le devenir et l'exposition à des contaminants ("cocktails") et les effets sur les organismes et leur activité dans les compartiments du sol et de l'eau
    • Mécanismes impliqués dans le devenir des contaminants de la cellule à la population, depuis le profil de sol jusqu'à l'échelle des plantes et du paysage ,
    • Prise en compte des traitements globaux et de l'utilisation des déchets organiques dans la description et la modélisation du devenir des contaminants
    • Développement d'indicateurs et évaluation des impacts des méthodes de gestion des agro-écosystèmes sur la qualité de l'environnement (air, eau, sol) et sur la dynamique et les effets des contaminants
    • Développement de cartes d'exposition pour les écosystèmes et les populations humaines
    • Développement d'outils numériques prenant en compte les pratiques actuelles et nouvelles (paillis, cultures associées, agroforesterie, etc.) pour la prévision des impacts environnementaux (qualité de l'air, eau) et identification de leviers d'action permettant de limiter les impacts
    • Étude de l'efficacité des processus biotiques et abiotiques de dissipation des contaminants organiques: application pour minimiser les externalités négatives.
  • EnjS4: Fermeture des cycles N et P et stockage du carbone (concerne principalement les équipes Sol et Eco & Phy et les thèmes structurants ECOSYS «Biomasses» et «Climat»)
    • Compréhension et modélisation des flux de C et de N dans les agroécosystèmes au sein de la structure du sol à l'échelle de l'habitat microbien et exploitation d'un changement d'échelle du profil du sol ou de la parcelle
    • Comprendre le déterminisme des émissions de N2O (nature de la matière organique, structure du sol, pH)
    • Compréhension des interactions entre les pratiques de travail du sol et la dynamique de la matière organique (variabilité inexpliquée des effets du labour sur la C du sol)
    • Prise en compte de la diversité des organismes du sol dans les modèles de biodégradation de la matière organique
    • Déterminer pourquoi le C d'origine des racines est préférentiellement stabilisé dans les sols
    • Contribution à la configuration des outils de décision, AMG, Azofert, Syst'N pour les déchets organiques
    • Contribution à la représentation de la protection des matières organiques par la matrice de sol solide
    • Evaluation de l'effet des pratiques agricoles sur la séquestration du carbone dans les sols (et sur les émissions de N2O)
    • Prise en compte des interactions entre les flux de C, N et P dans les scénarios d'insertion des déchets organiques dans les systèmes de culture
  • EnjS5: Évaluation, conception et gestion de systèmes de production multiperformants (concerne principalement le thème structurant ECOSYS «Biomasses»)
    • Prise en compte des déchets organiques dans les outils d'évaluation multicritères des systèmes de culture
    • Intégration des différents niveaux d’action associés à l’utilisation des déchets organiques dans l’optimisation des cycles C, N, P au niveau territorial.
    • Intégration de l'écotoxicologie dans l'évaluation multicritères des systèmes de production

Positionnement régional, national et international

Le Centre Versailles-Grignon de l'Inra a défini 7 Identifiants des activités scientifiques. ECOSYS contribue principalement à l'identifiant "Agroécosystèmes et environnement", à environ 65% du personnel d'ECOSYS. Cette contribution est la plus importante parmi les unités du Centre. ECOSYS contribue également à d’autres identifiants: «Sciences numériques et modélisation» (avec 15% du personnel d’ECOSYS), et «Science des plantes et biotechnologie» et «Territoire, gouvernance, innovation dans la société», avec chacun 10% d’effectifs d’ECOSYS.

Concernant l'identifiant «Agroécosystèmes et environnement», l'INRA et AgroParisTech rassemblent en Ile de France une expertise régionale en matière de recherche aux premiers stades de la production végétale et animale, aux niveaux agronomique territorial et mondial. Ils s’intéressent principalement à la production et ses conditions de développement, avec un souci majeur de réconcilier agriculture et environnement. Ils s'intéressent également à son évolution dans le contexte de changements majeurs (notamment le climat et le développement urbain). Outre ECOSYS, quatre unités travaillent dans ce domaine: BIOGER, Agronomie, Mosar et SADAPT. Ils sont rattachés à l'Université Paris-Saclay et sont aujourd'hui situés à Versailles et à Grignon. Ils rejoindront le plateau de Saclay en 2021. Des collaborations permanentes sont établies au-delà d'AgroParisTech avec plusieurs partenaires régionaux (CNRS, CEA, UVSQ et UPMC). Plusieurs actions de structuration ont été menées, notamment le LabEx BASC et l'institut de convergence CLAND. Ils favorisent les travaux sur les effets du changement climatique à toutes les échelles, de la cellule au territoire, mais aussi sur l'évolution de l'agriculture en milieu urbain et périurbain. Au-delà de l'analyse des effets du changement climatique, ils faciliteront la prise en compte de différentes demandes sociétales telles que la protection de l'environnement, la durabilité ou la production d'aliments sains. En corollaire, d'autres projets structurants, dans lesquels ECOSYS est impliqué, s'appuient sur cette dynamique: 3BCAR, FIRE, RADSODYN et BREEDWHEAT.

ECOSYS porte ce thème et tire profit des aspects très complémentaires de l’évolution de l’agriculture, notamment face aux changements globaux (stockage carbone / azote; impact sur la production, adaptation à la température, efficacité nutritionnelle, adaptation des pratiques et conséquences pour l’environnement, espèces envahissantes, utilisation des sols, flux entre les compartiments). Ainsi, le Centre Versailles-Grignon s'est approprié les objectifs du projet ECOSYS pour promouvoir la multi-performance et aider à réconcilier le développement agricole et urbain. Sur la base de compétences disciplinaires, les chercheurs développent des approches intégratives à toutes les échelles et proposent de concevoir et d’évaluer des systèmes et des utilisations des terres, réconciliant cultures arables et élevage, zones rurales et urbaines, développant des sources alternatives d’éléments nutritifs par rapport aux engrais minéraux et optimisant la protection des cultures, lutte durable contre les parasites et les maladies.

En outre, ECOSYS porte des infrastructures identifiées comme stratégiques pour le Centre: SOERE-PRO, ICOS et l’observatoire de l’environnement des territoires et des agrosystèmes, avec la contribution de nos plates-formes (Biochem-Env et les plates-formes analytiques du pôle Chimie ECOSYS).

Les principales collaborations et l'intégration de nos activités dans des réseaux nationaux et internationaux ont déjà été mentionnées lors de la présentation des thèmes structurants et des perspectives des équipes. Ces collaborations structurent notre partenariat tant pour l’acquisition de connaissances que pour les développements méthodologiques et techniques, ainsi que pour les activités d’expertise et d’assistance aux politiques publiques. La figure 31 résume ce positionnement au sein de grands projets, de consortiums structurants et de collaborations structurelles.

collaboration project

Figure 31. Positioning of the unit in relation to the collaborations and issues of our researches in 4 domains: scientific, technical and development, users relationship (expertise and data providing), and support of the public policies.

Logo Inra

Organisation de l'Inra

Les départements de l'INRA sont des réseaux nationaux coordonnés d'unités de recherche, d'infrastructures et de compétences. Ils contribuent au...
Lire la suite
Logo AgroParisTech

AgroParisTech

Au sein d’AgroParisTech, les activités d’ECOSYS s'inscrivent dans l’axe de recherche lié à l’agroécologie, à l’ingénierie écologique...
Lire la suite
Logo Abies

Ecoles doctorales

AgroParisTech héberge l'école doctorale ABIES (Agriculture Biologie des aliments, environnement, santé), à laquelle 90% des scientifiques de...
Lire la suite
Université Paris-Saclay

Initiative d’excellence

Initiative d’excellence – IDEX - Paris-Saclay et COMUE Paris-Saclay
Lire la suite
Log Basc

LabEx BASC

Dans le cadre du programme LabEx («Investissements pour l'avenir»), nous avons contribué à la proposition du LabEx BASC (2012-2021).
Lire la suite
Logo Cland

CLAND

Institut de convergence Changement climatique et usage des terres (CLAND)
Lire la suite
Logo Fire

FIRE

Fédération Île-de-France de recherche sur l'environnement
Lire la suite
Logo Altern

Alter'N et Magnum

Unité mixte technologique Alter'N et Magnum
Lire la suite
Logo 3BCar

3BCar

Institut Carnot 3BCar
Lire la suite