En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

Autres équipements lourds

Autres équipements lourds

Liste des équipements lourds et dispositifs partagés

Dispositifs étude dispersion de particules et inoculation de pathogènes

EcoSys dispose d’un simulateur de pluie artificielle permettant principalement l’étude de maladies à dispersion pluviale sur des micros parcelle d’un mètre carré (Sébastien Saint-Jean & Laurent Huber). Ce dispositif est associé à des capteurs de mesure de la granulométrie de la pluie et peut être couplé avec des dispositifs d’inoculation de pathogènes et une chambre d’infection (Alain Fortineau & Corinne Robert) pour réaliser un cycle complet de la maladie.

Parc météorologique

Le site de Grignon est équipé d'une station de mesures météorologiques dans le cadre du réseau d'acquisition de données agro-climatiques de l'Unité de Service Agroclim d'Avignon. Une autre station gérée en local est dédiée à un ensemble de mesures de rayonnement nécessaires pour les activités d’EcoSys. Alain Fortineau , et Jean-Chistophe Gueudet en formation, en ont la responsabilité technique.

Dispositifs de très longue durée Dehérain et « 36 parcelles »

Le dispositif Dehérain a été mis en place en 1875 pour étudier l'évolution à long terme de la "qualité chimique du sol" (fertilité, évolution de la matière organique), et le dispositif « 36 parcelles » a été mis en place en 1959 pour étudier l'évolution dans le sol de la paille enfouie. Le suivi général est assuré par Sabine Houot (EcoSys).

Spectromètre à diode laser à cascade quantique

Il s’agit d’un spectromètre QC-TILDAS-76 (Quantum Cascade Laser Tunable Infrared Laser Differential Absorption Spectrometer). Ce spectromètre permet de mesurer en continu à haute fréquence et avec une forte sensibilité les concentrations atmosphériques en méthane, protoxyde d’azote, ammoniac et vapeur d’eau. L’équipement lourd a été financé à hauteur de 75% par la Commission Nationale d’Outils Collectifs (CNOC) de l’INRA. Il est utilisé pour mesurer en continu les flux de GES au champ par méthode micrométéorologique (corrélation turbulente) mais aussi pour caractériser les flux de GES sur colonne de sol en laboratoire. La responsable est Patricia Laville. Ce matériel complète le plateau d’analyse de gaz qui comprend également d’autres détecteurs de type spectromètre IR de terrain et systèmes chromatographiques de laboratoire.