En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech université Paris-Saclay

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

Poster 2 pesticides_Echap

Poster 2
Bedos Carole, Mamy Laure, Pot Valérie, Lichiheb Nébila, Benoit Pierre

Devenir dans l’environnement de fongicides appliqués sur du blé : analyse de l’effet de l’architecture

L’utilisation de couverts échappants aux maladies (via des architectures adaptées) et l’optimisation de l’interception des fongicides constituent des pistes de recherche actuelles pour réduire l’utilisation des pesticides. Un des critères à considérer pour évaluer la pertinence des stratégies identifiées repose sur l’évaluation environnementale des fongicides utilisés. Dans l’environnement, le comportement d’un fongicide dépend de son devenir 1) sur le couvert (et donc de sa capacité à pénétrer dans la plante, à se dégrader, à se volatiliser vers l’atmosphère ou être lessivé par la pluie) et 2) dans le sol pour la fraction non interceptée par le couvert. Si les modèles préconisés pour l’homologation des pesticides, tels que PEARL ou PRZM, décrivent globalement bien les comportements dans le sol, ils restent relativement frustes en ce qui concerne le devenir sur le feuillage (sauf PEARL qui comprend des développements spécifiques). Toutefois, après ajustement de certains paramètres, ces modèles représentent des outils complets, de valeur reconnue, sur lesquels peut se fonder l’évaluation des stratégies fongicides.

PRZM et PEARL ont été utilisés pour évaluer des stratégies fongicides (nombre de traitements, volume) pour 2 fongicides (époxiconazole et chlorothalonil) et pour 3 architectures de blé (RhT3/Mercia/Trémie). L’interception du fongicide par le couvert a été estimée à partir du taux de couverture de la culture au moment du traitement pour PEARL et calculée par le modèle à partir du taux de couverture maximum pour PRZM. Le devenir des fongicides sur la feuille a été étudié lors d’expérimentations en conditions contrôlées (détermination de durées de demi-vie). Les simulations correspondent à la période du 1er septembre au 31 août de chaque cycle. Les critères d’évaluation environnementale sont : i) concentration maximum dans l’eau du sol à 1 m, ii) quantité de pesticide dans la totalité du profil de sol en fin de simulation, iii) cumul de volatilisation en fin de simulation et iv) cumul de lixiviation à 1 m en fin de simulation.

Les modèles répercutent l’effet de l’architecture du blé sur le devenir des fongicides via la distribution initiale du composé entre le couvert et le sol en lien avec le taux d’interception. Les pertes par volatilisation sont significatives pour le chlorothalonil quelle que soit l’architecture considérée. Aucune lixiviation n’a été simulée pour les deux composés car ils ont des capacités de rétention élevées, mais peut-être aussi parce que la durée de simulation est courte (6 mois après l’application). A noter aussi que du fait de sa persistance, une quantité importante de l’époxiconazole reste dans le profil de sol.

Documents à télécharger