En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

Animation et partenariats - Service Valorisation des déchets

janvier 2015

Certains des projets actuels correspondent aux propositions du nouveau projet d’unité et vont se poursuivre :

  • Insertion des PRO dans les systèmes de culture (projet ANR-ISARD), avec la prise en compte d’autres effets fertilisants, phosphore par exemple (collaboration avec TCEM dans le cadre d’une thèse).
  • Caractérisation de nouveaux PRO : digestats, biochars ( projets ANR-DIVA et ADEME-DIVAGRO).
  • Spatialisation des stocks de C et flux de N2O et lixiviation de nitrates (projet Gessol-Prostock).
  • Prise en compte des services écosystémiques de la pratique de recyclage (Snowman-ECOSOM) et des dysservices liés aux flux de polluants (projets ONEMA, ANR-CEMABS, Pharma-PRO, Pharma-Boue).
  • Monétarisation des externalités et bilan intégré de la pratique de recyclage (projet ADEME- Pro-Extern).

Dans l’optique de renforcer la pertinence des évaluations intégrées de la pratique de recyclage et des services correspondants, les actions prioritaires à développer lors du prochain quinquennat seront :

  • Le renforcement des liens entre la nature des matières organiques des PRO et la dynamique des matières organiques des sols.
  • La prise en compte des effets sur la biodiversité fonctionnelle des sols (avec l’UMR Agroécologie).
  • Le développement de méthodes d’agrégation et de hiérarchisation des effets de la pratique de recyclage (avec SAS, la plate-forme MEANS, l’Unité Recyclage et Risques du CIRAD). 

Ainsi, le projet suppose le maintien et le développement du partenariat existant dans de différents domaines :

  • Labex BASC, avec en particulier les unités SAD-APT, Agronomie, EcoPub, et la mise en place d’un des cinq projets phares autour de l’agriculture périurbaine et du recyclage des déchets.
  • SOERE-PRO, avec les unités déjà citées (SAS, TCEM, Recyclage et Risques), et les unités de service du Département INRA-EA (LAS, USRAVE).
  • Plateformes de modélisation : MEANS, RECORD, Sol Virtuel
  • Unités spécialisées dans les procédés de traitement : LBE, IRSTEA-Rennes 
  • Unités utilisant des approches d’écologie territoriale, en particulier celles de la FIRE (Sysiphe, LESU).
  • Filières, au travers des UMT (CiclameN), RMT (Fertilisation et Environnement), industriels.

ECOSYS apportera des solutions à certains des verrous mentionnés précédemment en :

  1. développant un outil d’évaluation de l’utilisation de PRO centré sur la parcelle recevant les épandages et s’appuyant sur les résultats du SOERE-PRO ;
  2. développant des outils permettant la transposition des résultats à d’autres PRO et d’autres contextes pédo-climatiques, en s’appuyant sur les bases de données du SOERE-PRO ;
  3. assurant l’intégration des critères d’évaluation dans un outil d’optimisation de la valorisation des PRO à l’échelle des exploitations agricoles et du territoire, en prenant en compte les critères de fonctionnement des systèmes de production (appréciation multi-critères des effets des PRO dans les systèmes de cultures et des contraintes de leur utilisation), de localisation et production des sources de PRO.

Un feed-back sur la qualité des PRO disponibles sera envisagé pour moduler les effets attendus en fonction des besoins : maximiser les effets positifs, minimiser les impacts environnementaux.