En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech université Paris-Saclay

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

Eco&Phy

Eco&Phy
Ecophysiology and Physics-chemistry of biosphere-atmosphere interactions

En bref, le contexte de notre recherche porte sur les impacts de l’agriculture sur le changement climatique et la pollution de l’air, ainsi que sur la nécessité d’une agriculture résiliente ayant une faible empreinte environnementale et des produits de haute qualité. Nos recherches au cours de la dernière période ont porté sur 4 objectifs principaux: (1) Expliquer et modéliser le fonctionnement des agroécosystèmes et leurs interactions avec les biotiques (agents pathogènes, macro-faune, associations multispécifiques) et abiotiques (bas niveaux d'azote, stress hydrique, stress thermique et stress oxydant) ; (2) Identifier les processus écophysiologiques impliqués dans la résilience des couverts et leurs traits fonctionnels associés; (3) Quantifier et prédire les échanges biosphère-atmosphère de gaz à effets de serre, de polluants et de particules et le devenir de l'azote et des pesticides aux échelles supra-parcellaires ; (4) Evaluer le bilan des agroécosystèmes à vocation alimentaire et énergétique de façon intégrée en considérant la production, les coûts et les impacts environnementaux.

L’une des spécificités de l’équipe est de maîtriser un continuum de modèles allant du processus à l’opérationnel, en les associant à une gamme d’outils expérimentaux allant des environnements contrôlés aux niveaux terrain et paysage.

L’équipe est reconnue au niveau national et international dans les domaines de recherche sur la contribution de l’agriculture aux gaz à effet de serre et à la pollution atmosphérique, l’évaluation de la bioénergie des cultures et de son utilisation des sols, la modélisation de la fonction de la structure des plantes, le développement des maladies des plantes et l’intégration à l'echelle du paysage grâce à des projets financés notamment par l'ANR (ESCAPADE), un projet européen H2020 (LOGISTEC), ainsi que par des publications reconnues dans le domaine (par exemple, Oswald et al., 2013; Smith et al., 2016;).

Une évolution notable au cours de la dernière période est la forte préoccupation de l’interaction des agro-écosystèmes avec les gaz à l'état réactif (composés organiques volatils - COV, particules, ozone), avec le recrutement d'une jeune scientifique (Raluca Ciuraru ) ayant une formation en chimie atmosphérique, ainsi que l'investissement de plusieurs ingénieurs et scientifiques dans de nouvelles méthodologies (PTR-TOF-MS, DT-GC-MS, PM…). Une autre évolution notable concerne une meilleure intégration du fonctionnement des racines et de ses interactions avec le sol dans l'échange sol-plante-atmosphère, qui a récemment été renforcée par le recrutement d'un jeune scientifique  (Frédéric Rees) qui étudiera les processus de rhizodéposition du carbone. Enfin, certains sujets de recherche (émissions d'ammoniac et de GES, biocarburants, photosynthèse) ont atteint un niveau de maturité permettant le développement d'outils opérationnels (Cadastre-NH3, FIDES), de plusieurs demandes de brevets (chambre de photosynthèse d'organe, analyseur de NH3, méthode d'inférence d'émissions de NH3) , ainsi que la création récente d'une business unit sur le suivi des émissions de NH3 et des GES, «INRA Transfert Agrosystèmes», au sein de la nouvelle équipe d'ECOSYS.

Ci-dessous, les principales approches et réalisations détaillées pour chaque ligne de recherche (RL).

RL1. Intégration pour l'évaluation environnementale, agronomique et sanitaire

RL2. Physique et physico-chimie des interactions sol-plante-atmosphère

RL3. Fonctionnement biologique des écosystèmes pour l'agroécologie

Conclusions

Trois évolutions majeures peuvent être mises en évidence au cours de la dernière période: (1) l’équipe Eco & Phy a atteint la maturité sur la plupart de ses sujets «historiques» (émissions d’ammoniac et de GES, modélisation structure-fonction, modélisation des maladies fongiques, émissions de pesticides, évaluation du cycle de vie), (2) EcoSys a recruté deux jeunes chercheurs et a fortement investi dans de nouveaux outils qui permettront d’approfondir les recherches sur les interactions plantes-sol-atmosphère. Enfin (3), EcoSys a connu un changement structurel majeur avec la fusion de deux anciennes équipes ayant des antécédents disciplinaires différents. Cela a conduit à des échanges intenses entre ces anciennes équipes sur des questions scientifiques et techniques via le très apprécié «kfé science». Une réflexion sur de nouveaux sujets de recherche a été lancée, qui a conduit à l'organisation d'un atelier utilisant la méthodologie Concept-Connaissance pour imaginer de nouveaux sujets de recherche mêlant les deux disciplines des échanges biosphère-atmosphère et de l'écophysiologie. Cela a abouti à la définition des priorités de notre recherche, qui devraient contribuer grandement aux thèmes structurants d’ECOSYS dans son ensemble, et sont présentées dans la section projets comme nos axes de recherche pour les cinq prochaines années :

RL 1. Régulation biologique et communication dans les cultures: identification des processus clés conduisant au rendement et résilience des couvertures bio-diverses

RL 2. Aborder les défis émergents dans notre compréhension des processus impliqués dans les interactions plante-sol-atmosphère

RL 3. Interactions biophysiques dans des paysages multifonctionnels : comment la diversité de la couverture terrestre, l'organisation et la gestion d'un territoire peut intervenir pour promouvoir la résilience et la durabilité?

RL 4. Vers des échelles plus grandes et des études intégratives