En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech université Paris-Saclay

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

RL 3. Interactions biophysiques dans des paysages multifonctionnels

: comment la diversité de la couverture terrestre, l'organisation et la gestion d'un territoire peut intervenir pour promouvoir la résilience et la durabilité?

Face à la nécessité de réduire la dépendance aux intrants extérieurs tout en atténuant la pollution climatique et atmosphérique et en maintenant la production dans les systèmes agricoles, nous affirmons que le territoire (ou le paysage) est une échelle clé d'intervention. Au niveau de cette organisation, les systèmes de culture peuvent être organisés et diversifiés pour fournir des paysages multifonctionnels qui augmentent la résistance aux maladies des plantes, réduisant ainsi l'utilisation de pesticides, limitant l'apport en azote et les pertes d'azote réactif dans l'air et dans l'eau, fournissant de la bioénergie et des produits à base de fibres sans réduire la production alimentaire pour économiser et promouvoir des produits agricoles plus proches de leur point de consommation et réduire finalement les impacts locaux et mondiaux de ce territoire sur l’environnement et la santé humaine.

Ces bénéfices résultent des interactions à l'échelle du paysage, entre les agro-écosystèmes et d'autres éléments du paysage tels que les utilisations des sols urbains - qui sont particulièrement pertinents dans les contextes impliquant des gradients urbains / ruraux. Les interactions au niveau agro-écosystémique impliquent par exemple les maladies des cultures et les émissions de GES et de polluants, ou la pollution atmosphérique et la production végétale. Bien que les interactions doubles puissent être relativement bien connues, telles que l’effet des apports d’azote fertilisant sur les émissions de GES ou l’effet de l’application de pesticides sur la production végétale, les interactions multiples sont moins faciles à assimiler (p. Ex., Climat * azote * pesticides * émissions de GES ).

Cette priorité de recherche visera donc à comprendre les effets des interactions territoriales sur le fonctionnement et les services des écosystèmes (production de biomasse et stockage de carbone), les émissions de GES et de pollution ainsi que sur la dynamique des phytopathogènes. Nous essaierons d'évaluer les effets d'une diversité de systèmes de culture et de gestion à l'échelle du paysage sur les productions, et de fournir des informations sur des paysages multifonctionnels résilients. Notre spécificité sera de traiter les pathogènes, la dynamique des GES et des polluants, ainsi que l'exposition des cultures aux polluants atmosphériques. Cette ligne de recherche contribuera aux thèmes structurels «Diversité des champs au paysage pour un agro-écosystème résilient ayant un impact limité» et «Exposition aux contaminants et aux effets des contaminants dans les agro-écosystèmes».

Les exemples de recherche que nous voudrions promouvoir comprennent (1) les interactions entre l’apport en azote et la dynamique des agents pathogènes et leurs effets sur les émissions de GES et de polluants à l’échelle du paysage. Nous aborderons d’abord cette question en associant nos modèles à des méthodes d’émulation, en les complétant par des observations, le cas échéant; (2) les effets de la végétation urbaine et suburbaine sur le microclimat et la pollution de l'air et son impact possible sur les productions végétales. Ce travail bénéficiera du développement des travaux dans le projet GALOP et des projets en construction.