En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

2013-2016 CALSIF

Calcif
Mesure active, passive et altimétrique pour l’interprétation de la fluorescence des couverts végétaux (Michaël Chelle)

Financement :

ANR Blanc

Contact EcoSys :

Michaël Chelle

Descriptif :

Le projet CALSIF (CAnopy Laser and Sun Induced Fluorescence) a pour objectif d'améliorer les estimations de l'activité photosynthétique terrestre par l'observation de la fluorescence de la végétation.

Nous proposons de développer un instrument de mesure avionné pour mesurer simultanément sur la même cible la fluorescence induite par le soleil et celle induite par une excitation laser. Cette dernière permettra d’accéder aux variations du rendement de fluorescence directement lié à l’efficience de la photosynthèse. Elle sera ainsi utilisée pour valider et étalonner les méthodes d’interprétation des mesures passives. L’instrument mesurera également : (i) la réflectance dans des bandes spectrales particulières pour estimer l’indice foliaire, FAPAR et le contenu en chlorophylle, (ii) la structure verticale du couvert en analysant l’impulsion laser rétrodiffusée. En parallèle, nous proposons de développer un modèle de la fluorescence des couverts végétaux pour interpréter les données de fluorescence induite par le soleil et par laser. Une première phase d’études expérimentales aura lieu sur des cultures bien caractérisées ayant des métabolismes carbonés différents (C3, C4) afin d’étudier la relation entre la fluorescence du couvert et la photosynthèse. Cette relation sera ensuite étendue et testée sur la végétation naturelle à l’aide de mesures aéroportées. A l’issu du projet, les outils permettant de mesurer et simuler de manière précise le signal de fluorescence des couverts seront mis à la disposition de la communauté scientifique. Ceci sera particulièrement utile dans le contexte des missions FLEX, GOSAT et OCO-2 pour développer les algorithmes d’interprétation des signaux de fluorescence acquis depuis l’espace.

Lien vers le site du projet