En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

2013-2016 PROLAB

2013-2016

Projet PROLAB
© INRA
Protocole de caractérisation des produits résiduaires organiques au laboratoire pour prédire leur comportement au champ (Sabine Houot)
Durée :

2013-2016

Financement :

ADEME

Coordinateur :

Sabine Houot, INRA UMR EGC Grignon

Partenaires:

INRA SAS Rennes, INRA Reims, INRA Laon, LDAR Laon, ESITPA Rouen, CIRAD La Réunion, Arvalis, Rittmo, Colmar.

Descriptif :

Le retour au sol de produits résiduaires organiques (PRO) contribue à la fertilisation des cultures (valeur fertilisante) et à l’entretien des teneurs en matière organique des sols (valeur amendante).
Le projet PROLAB se propose  (1) de mettre en évidence les effets des modes de préparation des PRO sur les résultats analytiques des PRO, (2) de définir les paramètres de transposition des résultats de minéralisation du carbone et de l’azote au cours d’incubation du labo vers le champ pour paramétrer les OAD, (3) de définir des protocoles de fractionnement de la matière organique des PRO adaptés au type de matrice caractérisée afin d’adapter l’indice ISMO à tout type de PRO, (4) d’évaluer les déterminants des risques de volatilisation de l’ammoniac après apport de PRO et enfin (5) prédire les émissions de N2O après apport. Les caractérisations porteront sur 7 PRO représentatifs des grandes classes de PRO rencontrés et représentatifs de la diversité des matrices rencontrées.
Les livrables seront des protocoles type de mise en œuvre analytique en fonction de l’état des PRO à caractériser (teneur en matière sèche, en N minéral) et de leur origine (digestat, boue compost, …) pour fournir des résultats analytiques représentatifs des PRO épandus au champ et assurer la transposition des caractérisations au labo vers la réalité du champ afin de prédire leur évolution après apport. Ces protocoles définis devront par la suite être déployés sur un grand nombre de PRO pour finaliser une typologie de comportement C et N des PRO adaptée à leur diversité permettant de faire le bilan environnemental basé sur les dynamiques C et N au champ après apport de PRO.