En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal AgroParisTech

ECOSYS Bienvenue

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

2016-2019 DIGESTATE

DIGESTATE
Evaluation des traitements des déchets pour leurs effets sur le comportement des contaminants dans l'environnement

Déchets agricoles, urbains et agro-industriels constituent des sources intéressantes de matière organique pour fertiliser et amender les sols agricoles ou forestiers. Si tous contiennent les principaux éléments nutritifs indispensables aux plantes (N, P, K), la valeur agronomique de chacun dépend largement du traitement dont il a fait l’objet  – compostage, digestion anaérobie… ou non. De fait, le choix du mode de traitement des déchets organiques nécessite d’évaluer en amont les avantages potentiels et effets négatifs de chacun, notamment pour ce qui concerne le devenir des contaminants chimiques, des microorganismes pathogènes et de l’apparition de gènes de résistances aux antibiotiques pour lesquels peu d’études sont à ce jour disponibles.

Le projet Digestate - Evaluation des traitements des déchets pour leurs effets sur le comportement des contaminants dans l'environnement, a pour objectif de développer une démarche originale d’évaluation environnementale des modes de traitement des déchets organiques et du recyclage agricole. Il a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet générique 2015 – Sécurité alimentaire et défi démographique de l’Agence nationale de la recherche (ANR). Les résultats ont été publiés le 24 juillet 2015.

Digestate, évaluer les traitements des déchets organiques et du recyclage agricole

Dans ce projet, l’évaluation environnementale des traitements des déchets organiques et du recyclage agricole repose sur des indicateurs classiques (qualité agronomique de la matière organique, valorisation énergétique des procédés de traitement) et plus novateurs concernant le devenir des contaminants après l'application de matières organiques dans les systèmes agricoles dans leur ensemble, c’est-à-dire incluant les compartiments eau-sol-plante.

En pratique, seront notamment étudiés l’éco-dynamique des trois principales catégories de contaminants dans les systèmes eau-sol-plante :

  • les éléments traces Cu et Zn ;
  • les polluants organiques- hydrocarbures aromatiques polycycliques, nonylphénols et produits pharmaceutiques ;
  • les agents pathogènes microbiens et les gènes de résistance aux antimicrobiens.

L'impact des deux principaux traitements biologiques (compostage, digestion anaérobie et leur combinaison) sur la spéciation des contaminants organiques et inorganiques, la sélection de certains groupes microbiens ou gènes dans les matières organiques traitées, et le devenir (disponibilité pour les végétaux et transport dans le sol) des contaminants après l'application des déchets organiques au sol seront également évalués.

Digestate, en pratique

Digestate est structuré en quatre ensembles de tâches :

  • Caractérisation des contaminants dans les déchets organiques natifs et traités
  • Mécanismes de base contrôlant la réactivité des phases porteuses des contaminants
  • Devenir des contaminants après application
  • Evaluation environnementale des modalités de traitement des déchets et de recyclage agricole.

D’une durée de quatre ans (2016-2019), le projet DIGESTATE réunit six partenaires internationaux

et bénéficie d’un financement de l’Agence nationale pour la recherche.