Know more

Our use of cookies

Cookies are a set of data stored on a user’s device when the user browses a web site. The data is in a file containing an ID number, the name of the server which deposited it and, in some cases, an expiry date. We use cookies to record information about your visit, language of preference, and other parameters on the site in order to optimise your next visit and make the site even more useful to you.

To improve your experience, we use cookies to store certain browsing information and provide secure navigation, and to collect statistics with a view to improve the site’s features. For a complete list of the cookies we use, download “Ghostery”, a free plug-in for browsers which can detect, and, in some cases, block cookies.

Ghostery is available here for free: https://www.ghostery.com/fr/products/

You can also visit the CNIL web site for instructions on how to configure your browser to manage cookie storage on your device.

In the case of third-party advertising cookies, you can also visit the following site: http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, offered by digital advertising professionals within the European Digital Advertising Alliance (EDAA). From the site, you can deny or accept the cookies used by advertising professionals who are members.

It is also possible to block certain third-party cookies directly via publishers:

Cookie type

Means of blocking

Analytical and performance cookies

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Targeted advertising cookies

DoubleClick
Mediarithmics

The following types of cookies may be used on our websites:

Mandatory cookies

Functional cookies

Social media and advertising cookies

These cookies are needed to ensure the proper functioning of the site and cannot be disabled. They help ensure a secure connection and the basic availability of our website.

These cookies allow us to analyse site use in order to measure and optimise performance. They allow us to store your sign-in information and display the different components of our website in a more coherent way.

These cookies are used by advertising agencies such as Google and by social media sites such as LinkedIn and Facebook. Among other things, they allow pages to be shared on social media, the posting of comments, and the publication (on our site or elsewhere) of ads that reflect your centres of interest.

Our EZPublish content management system (CMS) uses CAS and PHP session cookies and the New Relic cookie for monitoring purposes (IP, response times).

These cookies are deleted at the end of the browsing session (when you log off or close your browser window)

Our EZPublish content management system (CMS) uses the XiTi cookie to measure traffic. Our service provider is AT Internet. This company stores data (IPs, date and time of access, length of the visit and pages viewed) for six months.

Our EZPublish content management system (CMS) does not use this type of cookie.

For more information about the cookies we use, contact INRA’s Data Protection Officer by email at cil-dpo@inra.fr or by post at:

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan CEDEX - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech

Welcome to ECOSYS

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

thèse de Niramson Azouz

vendredi 5 mai à 14h00 - l'AgroParisTech, 16 rue Claude Bernand, Amphi Risler,

thèse de Niramson Azouz
Modélisation des flux d'ammoniac aux échelles locale et régionale dans des paysages hétérogènes.Application à l'évaluation des charges critiques.

Jury composé de :

- Bertrand Carissimo, Maître de Conférences HDR, CEREA Marne-La-Vallée, Rapporteur
- Dominique Serça, Maître de Conférences HDR, UPS Laboratoire Aérologie Toulouse, Rapporteur
- Bertrand Bessagnet, Directeur scientifique, INERIS Verneuil-en-Halatte, Examinateur
- Jean-Marie Mouchel, Professeur des Universités, UPMC UMR METIS Paris, Examinateur
- Olivier Sanchez, Ingénieur d’étude, Airparif Paris, Examinateur
- Matthias Beekmann, Directeur de Recherche CNRS, UMR LISA Créteil, Encadrant
- Jean-Louis Drouet, Directeur de Recherche INRA, UMR ECOSYS Grignon, Encadrant
- Pierre Cellier, Directeur de Recherche INRA, UMR ECOSYS Grignon, Directeur de thèse

Mots clés : ammoniac atmosphérique, modèle de dispersion et de transport, dépôt sec, résolution spatiale, charges critiques

Résumé de la thèse :

La dispersion et le transport atmosphérique d'ammoniac (NH3) émis par les sources agricoles et son dépôt sec sur le sol et la végétation peuvent entraîner la dégradation des écosystèmes sensibles, ainsi que l'acidification des sols. Les concentrations atmosphériques et les dépôts secs de NH3 sont généralement plus élevés à côté des sources d'émission, et les impacts environnementaux sur les écosystèmes sensibles sont souvent les plus importants à ces endroits. Pour mieux évaluer les impacts et leur étendue à l’échelle de paysages agricoles, des revues scientifiques sur les méthodes d'évaluation des impacts de NH3 ont recommandé une comparaison entre différents types de modèles à différentes échelles spatiales. Dans ce contexte, nous avons comparé les flux de NH3 simulés par deux modèles de dispersion, de transport et de dépôt par voie atmosphérique (CHIMERE et OPS-ST), pour différents scénarios théoriques et semi-réels et pour différentes tailles de maille des modèles. Les résultats de simulations montrent que les dépôts secs annuels de NH3, moyennés sur le domaine d’étude, sont comparables pour des tailles de maille correspondant aux tailles pour lesquelles les modèles ont été conçus. Cela implique que les modèles eulériens fonctionnant à des résolutions kilométriques peuvent être utilisés pour simuler l’impact du NH3 sur la composition chimique de l’atmosphère. Les résultats divergent entre les modèles à proximité des sources. Les conditions météorologiques et la taille des mailles sont les facteurs ayant les effets les plus marqués sur les résultats des deux modèles. Enfin, nos résultats montrent que la détection des dépassements de charges critiques à proximité des sources est mieux représentée avec OPS-ST qu’avec CHIMERE, avec lequel on observe une surestimation des surfaces dépassant les charges critiques.