Know more

Our use of cookies

Cookies are a set of data stored on a user’s device when the user browses a web site. The data is in a file containing an ID number, the name of the server which deposited it and, in some cases, an expiry date. We use cookies to record information about your visit, language of preference, and other parameters on the site in order to optimise your next visit and make the site even more useful to you.

To improve your experience, we use cookies to store certain browsing information and provide secure navigation, and to collect statistics with a view to improve the site’s features. For a complete list of the cookies we use, download “Ghostery”, a free plug-in for browsers which can detect, and, in some cases, block cookies.

Ghostery is available here for free: https://www.ghostery.com/fr/products/

You can also visit the CNIL web site for instructions on how to configure your browser to manage cookie storage on your device.

In the case of third-party advertising cookies, you can also visit the following site: http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, offered by digital advertising professionals within the European Digital Advertising Alliance (EDAA). From the site, you can deny or accept the cookies used by advertising professionals who are members.

It is also possible to block certain third-party cookies directly via publishers:

Cookie type

Means of blocking

Analytical and performance cookies

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Targeted advertising cookies

DoubleClick
Mediarithmics

The following types of cookies may be used on our websites:

Mandatory cookies

Functional cookies

Social media and advertising cookies

These cookies are needed to ensure the proper functioning of the site and cannot be disabled. They help ensure a secure connection and the basic availability of our website.

These cookies allow us to analyse site use in order to measure and optimise performance. They allow us to store your sign-in information and display the different components of our website in a more coherent way.

These cookies are used by advertising agencies such as Google and by social media sites such as LinkedIn and Facebook. Among other things, they allow pages to be shared on social media, the posting of comments, and the publication (on our site or elsewhere) of ads that reflect your centres of interest.

Our EZPublish content management system (CMS) uses CAS and PHP session cookies and the New Relic cookie for monitoring purposes (IP, response times).

These cookies are deleted at the end of the browsing session (when you log off or close your browser window)

Our EZPublish content management system (CMS) uses the XiTi cookie to measure traffic. Our service provider is AT Internet. This company stores data (IPs, date and time of access, length of the visit and pages viewed) for six months.

Our EZPublish content management system (CMS) does not use this type of cookie.

For more information about the cookies we use, contact INRA’s Data Protection Officer by email at cil-dpo@inra.fr or by post at:

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan CEDEX - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech

Welcome to ECOSYS

UMR ECOSYS - Ecologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes

2016-2019 DIGESTATE

DIGESTATE
Evaluation des traitements des déchets pour leurs effets sur le comportement des contaminants dans l'environnement

Déchets agricoles, urbains et agro-industriels constituent des sources intéressantes de matière organique pour fertiliser et amender les sols agricoles ou forestiers. Si tous contiennent les principaux éléments nutritifs indispensables aux plantes (N, P, K), la valeur agronomique de chacun dépend largement du traitement dont il a fait l’objet  – compostage, digestion anaérobie… ou non. De fait, le choix du mode de traitement des déchets organiques nécessite d’évaluer en amont les avantages potentiels et effets négatifs de chacun, notamment pour ce qui concerne le devenir des contaminants chimiques, des microorganismes pathogènes et de l’apparition de gènes de résistances aux antibiotiques pour lesquels peu d’études sont à ce jour disponibles.

Le projet Digestate - Evaluation des traitements des déchets pour leurs effets sur le comportement des contaminants dans l'environnement, a pour objectif de développer une démarche originale d’évaluation environnementale des modes de traitement des déchets organiques et du recyclage agricole. Il a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet générique 2015 – Sécurité alimentaire et défi démographique de l’Agence nationale de la recherche (ANR). Les résultats ont été publiés le 24 juillet 2015.

Digestate, évaluer les traitements des déchets organiques et du recyclage agricole

Dans ce projet, l’évaluation environnementale des traitements des déchets organiques et du recyclage agricole repose sur des indicateurs classiques (qualité agronomique de la matière organique, valorisation énergétique des procédés de traitement) et plus novateurs concernant le devenir des contaminants après l'application de matières organiques dans les systèmes agricoles dans leur ensemble, c’est-à-dire incluant les compartiments eau-sol-plante.

En pratique, seront notamment étudiés l’éco-dynamique des trois principales catégories de contaminants dans les systèmes eau-sol-plante :

  • les éléments traces Cu et Zn ;
  • les polluants organiques- hydrocarbures aromatiques polycycliques, nonylphénols et produits pharmaceutiques ;
  • les agents pathogènes microbiens et les gènes de résistance aux antimicrobiens.

L'impact des deux principaux traitements biologiques (compostage, digestion anaérobie et leur combinaison) sur la spéciation des contaminants organiques et inorganiques, la sélection de certains groupes microbiens ou gènes dans les matières organiques traitées, et le devenir (disponibilité pour les végétaux et transport dans le sol) des contaminants après l'application des déchets organiques au sol seront également évalués.

Digestate, en pratique

Digestate est structuré en quatre ensembles de tâches :

  • Caractérisation des contaminants dans les déchets organiques natifs et traités
  • Mécanismes de base contrôlant la réactivité des phases porteuses des contaminants
  • Devenir des contaminants après application
  • Evaluation environnementale des modalités de traitement des déchets et de recyclage agricole.

D’une durée de quatre ans (2016-2019), le projet DIGESTATE réunit six partenaires internationaux

et bénéficie d’un financement de l’Agence nationale pour la recherche.