En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Agro Paristech Paris-Saclay

Observatoire de l’Environnement

Essai Systèmes de Cultures de La Cage

la cage
© M. Bertrand
Essai de longue durée comparant quatre systèmes de culture.

Responsable/contact pour le dispositif :  Michel Bertrand

michel.bertrand@inra.fr  - Téléphone : 01.30.81.59.62

Unité porteuse : UMR Agronomie - Localisation : Grignon

L'essai implanté sur la parcelle de "La Cage" à Versailles, est un essai système dans lequel sont comparés quatre systèmes de culture afin d'évaluer leurs performances et l'impact des pratiques sur l'environnement. C'est un essai de longue durée (première récolte en 1998), qui a permis une différenciation progressive des états du milieu.

 Les quatre systèmes mis en expérimentation sont :

  • Un système productif proche de la pratique régionale et visant un haut niveau de rendements et de marges économiques
  • Un système à niveau d'intrants réduits dans lequel on cherche à maintenir une marge économique en diminuant conjointement l'usage des intrants et le niveau de production
  • Un système sous couvert végétal permanent sans travail du sol
  • Un système biologique, respectant le cahier des charges de l'AB, sans utilisation de matières organiques exogènes

Sur cet essai sont conduits des mesures permettant d'évaluer les performances de chaque système en termes de production, de rentabilité économique et d'efficience énergétique.

L'essai sert aussi de plate forme d'observation de la transformation des états du milieu et de l'évolution des organismes vivants sous l'influence de pratiques agricoles connues.

L’essai de La Cage, une plate-forme pour des études spécifiques

Le sol est une composante essentielle des agroécosystèmes et les organismes qu’il abrite jouent un rôle central dans le recyclage des nutriments, le maintien de la structure du sol, les transformations du carbone, la régulation des populations d’agents pathogènes… Etudier l’impact de différentes pratiques agricoles sur la composante biologique des sols permet de concevoir des modes de gestion des agroécosystèmes adaptés.

  • d’une manière globale, les microorganismes sont plus abondants sous couvert végétal, leur activité ne présente néanmoins pas de différence entre systèmes de culture. Les bactéries sont plus abondantes dans le système biologique par rapport au système conventionnel, il n’y a pas de différence concernant les champignons. Cette tendance est la même pour les nématodes dont l’abondance est plus élevée sous couvert végétal tandis que la communauté de nématodes est globalement plus mature, mieux structurée et plus diversifiée.
  • La diversité et la biomasse des populations de lombriciens sont beaucoup plus importantes sous couvert végétal qu’en agriculture biologique ou conventionnelle. La présence de vers de grande taille est à mettre en parallèle avec l’absence de labour et la présence d’une nourriture abondante. En revanche, dans les deux autres systèmes qui diffèrent par l’application de pesticides, la densité des lombriciens est supérieure mais les vers sont de petite taille.

Documents à télécharger