En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay

SAD-APT UMR INRA Agroparistech

Présentation de Florence Pinton

Savoirs locaux - Territoires - Rural - Jeux d’échelle - Dispositifs - Vivant - Environnement - Innovations - Interdisciplinarité
Florence Pinton, Agroparistech

Florence Pinton

Professeure 1ère classe, AgroParisTech

UMR SAD-APT INRA/AgroParisTech, équipe Proximités

AgroParisTech - 16, rue Claude Bernard – 75231 PARIS Cedex 05

Courriel: florence.pinton@agroparistech.fr

Tél: +33(0)1 44 08 86 93

Présentation

Florence PINTON est docteur en sociologie du développement (EHESS, 1986). Elle a été recrutée comme maitre de conférences à l’Université de Nanterre où elle a enseigné la sociologie rurale. Après avoir été détachée 5 années à l’IRD (Université Orléans, Pôle Politiques de l’environnement), elle a été nommée professeure à AgroParisTech en septembre 2008. Elle est depuis responsable de l’UFR Sociologies et enseigne la sociologie générale, la sociologie rurale, la socio-anthropologie de la nature et la sociologie de l’environnement. Elle est responsable de la chaire Unesco DEBATs qui labellise la formation Master du même nom (Paris Saclay) qu’elle codirige avec le MNHN.

Ses thématiques sont liées à un parcours qui donne une place centrale à la question du rapport des sociétés à leurs milieux dans une problématique de développement et de changement. Elles traitent plus précisément, dans un contexte international d’injonction au développement durable et à la transition écologique, des conditions d’accès aux ressources naturelles et des formes d’appropriation, de valorisation et de qualification qui les accompagnent, des trajectoires d’écologisation des systèmes agricoles et des mouvements sociaux qui les portent (Brésil, France). Florence Pinton a travaillé avec des communautés amérindiennes et traditionnelles dans le cadre de ses travaux de thèse (Colombie) et de ses recherches en Amazonie brésilienne (projets sur l’extractivisme, la gestion de la diversité variétale du manioc dans le Rio Negro et la valorisation du guarana dans la région de Mauès). Elle a récemment contribué à des travaux sur la sécurité alimentaire comme problème public mondial (ANR SAGE) et accompagne depuis plusieurs années l’AFC (Association française des cueilleurs professionnels de plantes sauvages) dans sa volonté de se faire reconnaitre par les pouvoirs publics comme des gestionnaires des espaces naturels (projet Flores).

Ses recherches actuelles portent sur les innovations/contestations cognitives et sociales qui se multiplient comme autant de réponses à la crise écologique et à la mondialisation. Après avoir travaillé longtemps sur le rural et l’environnement, ses objets d’investigation connaissent une inflexion que l’on peut formuler comme le passage d’une sociologie de l’environnement à une socio-anthropologie du vivant inscrite dans le champ des humanités environnementales. Il s’agit de comprendre les dimensions politiques et sociales de l’usage de la nature et plus généralement du vivant et de rendre compte de la diversité des expériences sociales qui s’y déploient. La majorité de ses travaux présentent un ancrage fort à un territoire spécifique considéré comme creuset d’action et d’innovations tandis que les jeux d’échelle sont appréhendés comme un fait social en soi. L’hypothèse sous-jacente est la nécessaire requalification des territoires comme lieu de vie et d’expression de la citoyenneté dans un monde globalisé et sous tension face aux risques environnementaux.

Activités de recherche  récentes

  • Sistemas agricolas locais numa agricultura globalizada. Transformações, emergencias e connectividades (Pacta 3). Projet de coopération bilatérale CNPq/IRD, coord. L. Emperaire (IRD) / Mauro Almeida (Unicamp).
  • « Innovations autour de la valorisation des spécificités locales dans les arrières pays méditerranéens » (MEDD IN LOCAL), ANR Transmed (pays méditerranéens) édition 2012. Coord. G. Michon (IRD), B. Romagny
  • « Valoriser la biodiversité végétale sauvage en France métropolitaine : Co-construire les bonnes pratiques de cueillette et les normes de certification des ingrédients issus du sauvage »; Lauréat de l’appel d’offre « Savoirs locaux et biodiversité » de la Fondation Hermes, UNIL (Université de Lausanne), Agroparistech, AFC (association française des cueilleurs), coord. V. Boisvert, (UNIL)
  • « La Faim dans le Monde : acteurs, controverses et mobilisations autour d’un problème public global (SAGE) », ANR jeunes chercheurs éd. 2012, coord. Bernard de Raymond A (INRA).

Articles récents

  • Flipo F., Pinton F., Clavel D, 2016 - « Sciences en société, quelles médiations », in Hubert B. et N. Mathieu (dir), Interdisciplinarités entre Natures et Sociétés, Ed Peter Lang, 281 p.
  • Joly N., Pinton F., 2016 - Les concepts et les méthodes des sciences sociales pour la production et le partage des savoirs agronomiques. Le point de vue de la sociologie, in Agronomie, environnement et sociétés. Savoirs agronomiques pour l'action ; V.6 (2), 45-48
  • Alphandery P., Sencébé Y., Pinton F. 2016 - “Ce que co-habiter veut dire : fragmentation et recomposition dans les communes rurales »,  Ethnologie française, 2016/1, 141-184.
  • Tricaud S., Pinton F., Pereira H,. 2016 - Saberes e práticas locais dos produtores de guaraná (Paullinia cupana Kunth var. sorbilis) do Médio Amazonas: duas organizações locais frente à inovação. Boletim do Museu Paraense Emílio Goeldi. Ciências Humanas, v. 11, n. 1.
  • Congretel M., Pinton F. 2016 - « Disqualifier pour qualifier : enjeux et acteurs de la constitution d’une identité standard pour le guarana de Maués », Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 7, n°3 ;  DOI:10.4000/developpementdurable.11415
  • Pinton F., Congretel M., 2016 - ¿Innovar para resistir? La territorialización del Guaraná en la Amazonia (Brasil), Eutopia, Revista de Desarrollo Económico Territorial, Quito, Equateur. DOI: http://dx.doi.org/10.17141/eutopia.10.2016.2404
  • Pinton F, Julliand C., Lescure J.P., 2015 - « Le producteur-cueilleur, un acteur de l’interstice ? » in Les gardiens de la terre, Anthropology of food,  [Online], http://aof.revues.org/7902
  • Pinton F., 2014.  De la période coloniale au développement durable : le statut des savoirs locaux sur la nature  dans la sociologie et l’anthropologie françaises», Revue d’anthropologie des connaissances (RAC), vol 8, n°2 : 425-450
    https://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances-2014-2.htm