En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Université Paris-Saclay

SAD-APT UMR INRA Agroparistech

Sous la direction de Sophie Poirot-Delpech et Laurence Raineau, Pour une socio-anthropologie de l’environnement, Tome 1 – Regards sur la crise écologique, Tome 2.


© Editions L’Harmattan
Anne Mathieu et Brigitte Remy ont rédigé un chapitre du Tome II de cet ouvrage. Il a pour titre : La lutte contre l’érosion dans le Pays de Caux : une approche socio-anthropologique pour mettre en évidence la diversité des conceptions des acteurs et les difficultés qui s’ensuivent autour d’une question environnementale.

Pour une socio-anthropologie de l’environnement

Regards sur la crise écologique, Tome2 - "Pour une socio-anthropologie de l’environnement"

© Editions L’Harmattan

Cet ouvrage collectif s’attache à dessiner les contours d’une approche socio-anthropologique des problèmes environnementaux. Il s’agit ici de questionner l’évidence d’une formule souvent associée aux questions écologiques : « Penser global, agir local » et de faire transiter les problèmes entre le global et le local, mais aussi entre le penser et l’agir, à travers une multiplicité de situations décrites et analysées par des chercheurs en sciences humaines et du vivant. L’enjeu est moins de chercher des solutions que de faire exister des postures nouvelles à partir desquelles des solutions et des devenirs différents pourraient être imaginés, faisant apparaître la pluralité comme une réponse à la crise écologique.

Anne Mathieu et Brigitte Remy ont rédigé un chapitre du Tome II de cet ouvrage. Il a pour titre : La lutte contre l’érosion dans le Pays de Caux : une approche socio-anthropologique pour mettre en évidence la diversité des conceptions des acteurs et les difficultés qui s’ensuivent autour d’une question environnementale.

Le point de vue, défini par l’activité et la position sociale, induit une façon particulière de concevoir le monde. Il s’ensuit que des agriculteurs, des conseillers agricoles et des chercheurs agronomes n’ont pas toujours la même façon de concevoir les processus techniques, et que cela peut introduire des malentendus et des difficultés lors de préconisations. Les auteurs prennent deux exemples de préconisations pour diminuer l’érosion des sols dans le Pays de Caux. Dans l’un, les différences de conceptions des choses rendent la préconisation difficile à mettre en œuvre. Dans l’autre, une technique est mise en œuvre car elle convient à tous, bien que chaque groupe professionnel lui donne un sens différent.

Documents à télécharger